Description

OFFRE DE POST

Le Poste : Consultant agronome spécialisé en élevage et/ou pisciculture Étude de faisabilité pour lélevage et la pisculture en milieu urbain et péri urbain en Ituri (République mocratique du Congo

La Wildlife Conservation Society est une ONG internationale dont le siège social se trouve au Bronx Zoo, à New York, qui semploie à sauver les espèces et les espaces sauvages et à relever les défis mondiaux dans plus de 60 pays en Afrique, en Asie, en Amérique et dans les océans du monde. Le Programme Afrique est le plus important des programmes de terrain de la CMS, avec environ 1 100 employés répartis dans 12 programmes nationaux répartis dans trois grandes régions (Afrique centrale, SoudanSahel, Afrique orientale et océan Indien occidental)

Notre MISSION est de sauvegarder les espèces et les espaces sauvages du monde entier par une démarche scientifique, des mesures de conservation, de léducation du public, ainsi que lencouragement au respect de la nature. Notre VISION est un monde les espèces prolifèrent dans un environnement sain, tant sur terre que dans les mers, un monde dans lequel les peuples valorisent et profitent de la diversité des espèces et de lintégrité de la vie sur terre. Notre OBJECTIF est de conserver les plus grands espaces sauvages du monde dans 16 régions prioritaires, qui abritent plus de 50% de la biodiversité mondiale. Nos VALEURS sont le respect, la responsabilité et la transparence, linnovation, la diversité et linclusion, la collaboration et l’intégrité

Contexte 

La RDC fait partie des 8 pays sélectionnés dans le cadre du Programme de Gestion Durable de la Faune, « Sustainable Wildlife Management » (SWM) en anglais du fait de son importance sur le plan de la conservation de la biodiversité, et de limportance quà la faune sauvage pour la sécurité alimentaire des populations locales. La zone dintervention identifiée sétend autour de la Réserve de Faune à Okapi (RFO) au NordEst du pays dans la province de lIturi, qui est classé au Patrimoine Mondial de lUNESCO. Ce paysage est également le foyer de près dun demimillion de personnes, y compris des pygmées, qui dépendent des ressources fauniques pour leur survie. Pour permettre de réduire la pression sur la faune tout en assurant lapport nécessaire en protéines animales des populations, il est essentiel doffrir des alternatives durables à travers la production de viandes et de poissons domestiques, den promouvoir la consommation et dappuyer la gestion durable de la faune au niveau de la chasse. Le programme SWM, a été développé afin de répondre à ces besoins, tout en garantissant les droits des populations rurales, bantous et autochtones, à jouir des ressources fauniques et perpétuer leurs héritages culturels. Les objectifs spécifiques du programme SWM se retrouvent à travers 3 axes dinterventions

  1. La mise en place dune gestion durable des ressources de chasses au niveau communautaire  et la réduction de l’exploitation illégale des espèces protégées ;
  2. La proposition dactivités alternatives aux chasseurs afin de compenser leurs pertes potentielles due à la mise en place de la gestion durable de la faune;
  3. La réduction de la consommation de viande de brousse dans les centres urbains secondaires autour de la RFO par la diversification de loffre en protéines animales à travers la promotion de lélevage despèces domestiques et par la promotion dune consommation raisonnée de viande de brousse dans les grands centres urbains pour en réduire la demande

Les présents termes de référence portent à recruter un expert en système délevage afin de participer aux activités en rapport avec la dynamisation de loffre en protéines alternatives dans les zones urbaines autour de la Réserve de Faune à Okapis (RFO), et notamment Niania et Mambasa. A ce stade, les options envisagées comprennent aussi bien des activités de petit élevage (aviculture ou porciculture notamment) que des activités de pisciculture. En fonction des expériences et compétences des réponses à cet appel à candidature, il pourra être envisagé de séparer cette étude en deux parties distinctes portant lune sur lélevage et lautre sur la pisciculture

1.Objectif : Le ou la consultant(e) devra réaliser une étude de faisabilité sur les possibilités de production de protéines animales dorigine domestique dans la région de la RFO. Cette étude devra inclure la faisabilité technique, la faisabilité socioculturelle, la faisabilité économique et financière (étude de rentabilité), ainsi quun plan daction détaillé pour la mise en æuvre des recommandations qui seront issues de cette étude. Le ou la consultant (e) devra fournir des recommandations et expliquera comment sa méthodologie peut sadapter au contexte du projet SWM. Il sappuiera sur lévaluation faites des projets déjà menés et actualisera cette évaluation

2. Justification : WCS gère le programme de gestion durable de la faune (SWM) dans et autour de la RFO limplication de lensemble des communautés locales est primordiale pour créer un changement durable. Beaucoup dagents de la chaîne de valeur se tournent vers la chasse et le commerce de viande de brousse comme moyen dalimentation et comme une source de revenu, ce qui conduit à des pratiques non durables de la faune et crée un risque de sécurité alimentaire et économique si la faune venait à manquer dans lavenir. Un programme favorisant laccès aux protéines animales domestiques pourrait aider la population à sengager dans une alimentation plus durable et participer à la sécurité alimentaire dans la zone. Le but de cette étude est donc de fournir des recommandations pour la production et commercialisation de protéines animales domestiques à un prix abordable ; la zone géographique considérée est constituée des villes de Niania et Mambasa et leur périphérie proche. Il est à noter quune autre étude est prévue qui cible, elle, davantage la zone rurale et vise à développer des activités économiques alternatives (incluant mais non limitées à lélevage) pour les acteurs de la chaine de valeur viande de brousse

Dans ce contexte, WCS est à recruter un (e) consultant (e) qui

  • Est spécialisé dans lélevage, (petits ruminants, volailles et pisciculture notamment)
  • A une expérience avérée en Afrique centrale, une expérience en République Démocratique  du Congo serait un atout;
  • Maitrise le français tant à loral qua lécrit ; la pratique du Swahili serait un plus ;
  • Comprend et est aligné avec le travail et les valeurs de la WCS;
  • A la capacité de communiquer des idées et des concepts de façon concise et claire avec divers intervenants.

3. Calendrier : Septembre / Novembre 2020 

  • Travail de bureau pour la revue des anciens projets basé sur les rapports existants (2 jours
  • Evaluation sur le terrain des projets déjà menés (10 jours
  • Etude de faisabilité et visite de cadrage par le groupe/individu consultant sur le terrain (14 jours
  • Compte rendu final et élaboration du plan daction (5 jours

Méthodologie : Le ou la consultant(e) évaluera les différentes possibilités de production de protéines animales dorigine domestique à léchelle des villes de Mambasa et Niania. Il / elle procédera à une évaluation technique, économique, environnementale, sociale et culturelle objective de leurs avantages et inconvénients dans le contexte spécifique du site, et évaluera leur adoption probable par les populations. Pour ce travail, il sappuiera sur la documentation fournie par WCS. En particulier, les études suivantes déjà menées dans le cadre du projet SWM seront mises à sa disposition

  • Analyse succincte des microprojets communautaires réalisés dans la RFO et sa périphérie avec lappui de WCS, de 2006 à 2014 (rapport en cours de finalisation)
  • Analyse des chaînes de valeur : Analyse des filières de viande de brousse, beuf, poulet et poisson en Ituri, RDC (octobre 2019

Quelques exemples des options qui peuvent être évaluées sont la volaille (poulet, canard, eufs, etc.), les porcs, les chèvres, les cochons dinde ou dautres types de rongeurs, les insectes, et les poissons

Le ou la consultant(e) concevra la méthodologie de collecte dinformation incluant les questions de recherche spécifiques à la zone de la RFO. Il ou elle mènera des recherches documentaires, visitera la zone sur une durée de 24 jours pour mener des recherches avec les communautés cibles et les équipes WCS, et compilera une étude de faisabilité qui documente la recherche. Une liste et analyse des structures existantes en terme de production animale, de production dintrants, dinvestissements ou tout autre acteur pouvant avoir un impact sur la production animale domestique est également attendue

Dans son rapport de faisabilité, le ou la consultant(e) devra formuler des recommandations et préciser les prochaines étapes de la mise en euvre des systèmes de production alimentaire dorigine animale recommandés

Les tâches à accomplir par le ou la consultant(e) seront les suivantes

1) Revue des initiatives passées et existantes en matière de petit élevage et de pisciculture dans la région

Cette partie sera divisée en

  • une revue de la littérature existante et des bases de données potentiellement disponibles au niveau local ou national et des rapports de projets mis à disposition par WCS;
  • des visites sur permettant dappréhender les initiatives existantes, leurs points forts et leurs défis. Il nest pas attendu un recensement exhaustif des élevages de la région, mais plutôt un aperçu de la diversité des initiatives existantes, de leurs forces et de leurs faiblesses.

Des rencontres avec les autres acteurs du monde de lélevage permettront de compléter lanalyse des freins et les opportunités pour le développement du petit élevage et collecter leur avis sur la mise en cuvre des projets délevage, les expériences antécédentes, et les conditions pour réussir ces interventions

2) Évaluation des projets déjà menés afin didentifier les faiblesses et les facteurs déchec ou de succès

3) Analyse des parties prenantes visant à recenser les structures pouvant avoir un impact dans la chaine de production des protéines animales

Producteurs actuels de produits animaux domestiques

Coopératives ou associations locales

Transformateurs

Producteurs dintrants

Services vétérinaires

Autres partenaires potentiels pour la mise en place de petites entreprises 

(investisseurs, association pouvant soutenir ces initiatives...)

Cette analyse pourra sappuyer sur le rapport danalyse de chaine de valeur des filières viande domestique établi par WCS. Le but est de fournir des recommandations quant a déventuels partenariats, ou intervention du projet pour soutenir les acteurs essentiels dans la filière de production

4) Analyse des forces et faiblesses, contraintes et opportunités des différentes solutions envisagées, aux niveaux technique, socioéconomique et culturel. Les discussions avec les différents acteurs, menées au cours de la visite du site permettront dévaluer leur adoption éventuelle des différentes options. En particulier, les points suivants seront à évaluer pour les types de productions animales qui paraissent les plus pertinentes (par exemple aviculture, élevage de petits ruminants) dans le contexte du site

  • Les aspect socioculturels qui empêchent/entravent jusquà ce jour le développement de ce type délevage domestiques (énumérer et discuter chacun des facteurs qui y contribuent et proposer des options pour y remédier)
  • Laccès aux intrants à savoir les animaux parentaux (poussins dun jour, ou poulette, brebis, chèvre, etc), laliment, le matériel délevage, les produits vétérinaires
  • Laccès aux services sanitaires (pharmacies ou postes vétérinaires);
  • Les connaissances/ expériences antérieures à lélevage domestique ou dans le cas contraire, laccès aux connaissances à travers les services de vulgarisation
  • Les services de soutien existant ou à développer par létat, ou les promoteurs privés
  • Les possibilités de financement / microfinancement (ceci ne fera pas ici l’objet dune analyse détaillée, mais des propositions pourront être faites)
  • Les infrastructures existantes ou celles à développer pour accompagner cette intervention (abattoir, routes, centre de collecte de lait...
  • Limpact environnemental des solutions proposées et les moyens de limiter cet impact

De plus, le projet envisage soit la création de nouveaux élevages, soit un soutien aux développement délevage existants. Une analyse détaillée des forces et faiblesse de ces élevages qui pourraient être soutenus par le projet est donc essentielle

Des solutions mixtes pourront également être proposées, couplant plusieurs systèmes délevage (par exemple pisciculture associée à laviculture ou la porciculture)

Une étude de la rentabilité des projets délevage les plus prometteurs devra être menée. Ceci devra inclure les appuis apportes par le projet (combien on devrait investir pour quel bénéfice/revenu pour les acteurs concernés ?

5) Recomandations et plan daction détaillé. Suite à cette analyse, le/la consultant(efournira des recommandations détaillées pour la mise en cuvre de la ou des activités préconisées. Ceci inclura également des recommandations sur les soutiens que le projet pourrait apporter aux différentes parties prenantes pour pérenniser les appuis directs aux producteurs (producteurs dintrants, services vétérinaires...). Des recommandations sont également attendus sur les actions permettant de pérenniser la production après larrêt des subventions du projet, ceci étant identifié à ce stade comme un risque majeur (structure de la société, création de coopératives, formations à la gestion financière, mentoring...

4. Produits livrables spécifiques

Par le ou la consultant(e)

Document de méthodologie de létude qui devra être validé par WCS Rapport complet incluant lévaluation des projets déjà menés, les recommandations du consultant.e issues de létudes de faisabilité et un plan daction détaillé, soumis à la WCS en fin de mission

Les candidats intéressées sont priés denvoyer, au plus tard le 20 Septembre 2020, leurs CV et lettre de motivations avec trois références professionnelles à wcsdrcongorecruitment@wcs.org, avec copie pour information à fsandrin@wcs.org. Veuillez indiquer << Consultant SWM Elevage >> dans lobjet de lemail

5. Calendrier et rémunération 

La mission, dont la durée totale prévue est de 31 jours dont 24 jours sur site, devra être achevée dans un délai de 2 mois à compter du démarrage de la mission

WCS couvrira les dépenses du consultant pour les voyages, le transport local et lhébergement. La rémunération des consultants est payable à lachèvement du rapport détude et dépend du respect des obligations en matière de reporting et autres produits livrables décrits cidessus

La Direction