Description

TERME DE RÉFÉRENCE POUR L’IDENTIFICATION D’UN CONSULTANT NATIONAL CHARGÉ DE CONDUIRE UNE ÉTUDE DOCUMENTAIRE RAPIDE DES OUTILS ET DES MESSAGES DE COMMUNICATION SUR LA RÉSISTANCE ANTI-MICROBIEN EN RDC

  1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Breakthrough ACTION est un accord de coopération de cinq ans de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) pour diriger les programmes de changement social et comportemental (SBC) dans le monde entier et dirigé par le Johns Hopkins Center for Communication Programs (CCP).

Dans le cadre du Programme de sécurité sanitaire mondiale (GHSA), l’USAID aide le gouvernement de la République démocratique du Congo (GoDRC) à respecter les obligations du Règlement sanitaire international (RSI) et à se doter de capacités comparables en matière de santé publique afin de prévenir et de contrôler la propagation internationale des maladies infectieuses, de s’en protéger et de fournir une réponse de santé publique en utilisant l’approche « One Health » qui reconnaît que la santé des personnes est liée à la santé des animaux et à l’environnement.

L’évaluation externe conjointe (EEC) en en anglais Joint external evaluation (JEE) de 2018 a révélé que parmi les plus grandes menaces sanitaires mondiale figure la Résistance antimicrobienne. Celle – ci nécessite les efforts coordonnés du gouvernement et des partenaires techniques et financiers notamment l’OMS, la FAO et l’OIE pour préparer un ensemble intégré d’activités à l’échelle nationale et mondiale pour combattre ce fléau, couvrant les domaines de l’humain, de l’animal, de l’agriculture, de l’alimentation et de l’environnement dans le cadre de l’approche « Un monde, une santé ».

Après avoir effectué une analyse documentaire rapide sur les outils, les messages de communication sur la résistance anti-microbien auprès des prestataires et des utilisateurs, Breakthrough ACTION facilitera la création d’outils visant à accroître le niveau de connaissance, l’attitude et la pratique de la résistance anti-microbien (RAM) pour deux publics : les prestataires et les utilisateurs. Les outils seront testés et documentés dans des médias appropriés qui incluront les meilleures pratiques en matière de RAM. Breakthrough Action travaille avec le Programme Médicaments, technologies et services pharmaceutiques (MTaPS) et le Diagnostic et surveillance des maladies infectieuses (IDDS), pour fournir une orientation sur ces matériels que le MTaPS déploie ensuite. Breakthrough ACTION et MTaPS se coordonnent pour déterminer quel projet peut imprimer et diffuser ces matériels.

L’atteinte de cet objectif contribue aux actions de référence de l’Evaluation Externe Conjointe pour le point 15.3, niveau 2 « Développer un plan pour engager les principales parties prenantes au niveau national » et 15.1, niveau 3 « Communiquer dans les langues locales et utiliser la technologie appropriée pour l’échange d’informations (diffusion et réception des réactions du public) ».

  1. Objectif général

Mener une revue documentaire rapide des outils et des messages déjà développés dans le cadre de la Résistance Antimicrobienne (RAM) en RDC afin d’identifier les succès et les défis et de communiquer efficacement avec les utilisateurs et prestataires des services.

  1. Objectifs spécifiques : 
  • Dresser un inventaire d’outils et des messages développés et utilisés par les prestataires et les utilitaires sur la RAM en RDC.
  • Proposer les prototypes des outils et des messages à développer et à prétester dans le cadre de la communication sur la RAM en RDC.
  • Proposer une feuille de route et des tâches prioritaires dans le cadre du développement de ces outils et des messages de communication sur la Résistance Antimicrobienne en RDC.
  1. Livrables attendus
  • Un rapport d’analyse des outils ou messages de RAM identifiés avec justification par les fournisseurs /utilisateurs, la finalité, la date d’édition, les cibles, la solution apportée par chaque outil ou message, les défis/Difficulté le cas échéant de sa mise en utilisation.
  • Liste des prototypes d’outils et des messages à développer, prétesté dans le cadre de la RAM.
  • Une feuille de route et des tâches prioritaires dans le cadre du développement d’un paquet d’outils et des messages de communication sur la Résistance Antimicrobienne à remettre au MTaPS et aux autres partenaires de la RAM pour finalisation et utilisation pour la mise en œuvre.
  1. Approche méthodologique 

Les données seront collectées dans deux provinces dont Kinshasa et Nord-Kivu (Goma) auprès des prestataires et des utilisateurs des services. Il s’agit pour ce qui concerne les prestataires : le MTaPS, le Programme National d’Approvisionnement en Médicaments (PNAM) la Fédération des Centrales d’Achat de Médicaments Essentiels (FEDECAM) le bureau de la pharmacie, le Bureau de surveillance des maladies…) et pour ce qui est des utilisateurs ; les Hôpitaux, laboratoires publiques et cliniques universitaires et privés, les zones de santé, centres et postes de santé). Le rôle du Consultant (e) sera de développer un guide de collecte des données, d’identifier les prestataires et structures utilisatrices, de planifier, superviser l’équipe d’enquêteurs pour produire les livrables dans le meilleur délai.

Le travail se fera à trois (3) phases :

  1. La phase préparatoire de cinq (3) jours :

Au cours de laquelle, le ou la consultante analysera et approfondira avec l’appui de l’équipe Breakthrough Action, l’approche méthodologique, développera le guide de collecte des données, identifiera et formera pendant deux jours ; l’équipe des quatorze (17) enquêteurs dont huit (8) par province de Kinshasa et 9 dans la province du Nord–Kivu, finalisera les listes des prestataires et d’utilisateurs à rencontrer et définit le chronogramme d’activités. Au cours de cette période, Breakthrough ACTION fera une réunion préparatoire sur le TDR, le chronogramme et la méthodologie. Des réunions de suivi et évaluation des progrès et les résultats seront réalisées en présentiel ou virtuel selon la nécessité. Les briefings et des débriefings : le ou la consultante aura une réunion préparatoire sur le TDR, le chronogramme et la méthodologie. Des réunions de suivi et évaluation des progrès et les résultats seront réalisées en présentiel ou virtuel selon la nécessité.

  1. La phase de terrain de cinq (8) jours :

Au cours de cette phase, le ou la consultante et les enquêteurs appuyés par l’équipe du programme, seront déployés pour collecter les données auprès des prestataires et des utilisateurs des soins selon les orientations. La clé de répartition du travail se présente de la manière suivante :

a) Site de Kinshasa :

  • Le Consultant collectera les données auprès cinq (5) prestataires.
  • L’enquêteur 1.1 : cinq (5) hôpitaux publics.
  • L’enquêteur 1.2 : cinq (5) zones de santé.
  • L’enquêteur 1.3 : cinq (5) hôpitaux privés.
  • L’enquêteur 1.4 : cinq (5) centres médicaux ou centres hospitaliers publics.
  • L’enquêteur 1.5 : cinq (5) centres de santé privés.
  • L’enquêteur 1.6 : cinq (5) pharmacies.
  • L’enquêteur 1.7: cinq (5) pharmacies.
  • L’enquêteur 1.8 : cinq (5) laboratoires publics.

b) Site de Goma :

  • Le Consultant collectera les données auprès cinq (5) prestataires.
  • L’enquêteur 2.1 : cinq (5) hôpitaux publics de références y compris les cliniques universitaires, les laboratoires.  
  • L’enquêteur 2.2 : cinq (5) zones de santé.
  • L’enquêteur 2.3 : cinq (5) hôpitaux privés.
  • L’enquêteur 2.4 : cinq (5) centres médicaux ou centres hospitaliers publics.
  • L’enquêteur 2.5 : cinq (5) centres de santé publics.
  • L’enquêteur 2.6 : cinq (5) centres de santé privés.
  • L’enquêteur 2.7: cinq (5) pharmacies.
  • L’enquêteur 2.8 : cinq (5) laboratoires publics.
  1. La phase d’analyse, de synthèse et rapportage de cinq (4) jours :

Au cours de laquelle, le ou la consultante devra compiler les données, rédige un rapport d’analyse et ressortira une liste d’outils et messages sur la RAM. Il devra au cours de cette phase proposer les prototypes des outils et des messages à développer et prétester dans le cadre de la RAM ainsi que d’une feuille de route et des tâches prioritaires dans le cadre du développement d’un paquet d’outils et des messages de communication sur la Résistance Antimicrobienne à remettre au MTaPS et aux autres partenaires de la RAM pour finalisation et utilisation pour la mise en œuvre.

  1. Qualifications et compétences requises.
  • Le consultant devra être de nationalité Congolaise.
  • Avoir un diplôme de niveau universitaire d’au moins Bac + 5 est requis dans les domaines suivants : Pharmacie, Epidémiologie, Santé publique, ou un diplôme jugé équivalent.
  • Justifiez d’une expérience avérée dans la conduite des études documentaires liées aux phénomènes de santé tels que la RAM, les épidémies, les maladies zoonotiques, la vaccination et/ ou les autres menaces sanitaires.
  • Expérience et capacités démontrées de travailler avec des communautés et équipes techniques pluridisciplinaires des organisations Internationales et les programmes spécialisés de la RDC tels que le Programme National d’Approvisionnement en Médicaments…).
  • Fortes capacités rédactionnelles (détails et synthèses).
  • Flexibilité, disponible immédiate de commencer l’étude et fortes capacités de fournir les livrables dans le délai imparti.
  • Les enquêteurs devront être de nationalité Congolaise, de préférence habitant dans les sites ou provinces d’études (l’enquêteur recruté en dehors de la province habituelle d’habitation se prendra en charge pour les déplacements vers la province d’étude). Les enquêteurs devront avoir au moins un diplôme de niveau universitaire Bac + 3 dans les domaines suivants : Pharmacie, Epidémiologie, Santé publique, ou un diplôme jugé équivalent et ayant des compétences requises en évaluation et/ou en revue documentaire
  1. Composition du dossier. 
  • Lettre d’accompagnement.
  • Lettre des capacités avec les évidences sur les travaux similaires pour le consultant et les enquêteurs.
  • CV pour le Consultant et pour chacun des enquêteurs et mettant à profit les expériences pertinentes.
  • Des copies de rapports des travaux similaires réalisés par le candidat ou les enquêteurs dans le cadre de la RAM ou autre.
  • Une note technique.
  • Un chronogramme d’activités.
  • Un plan de collecte des données et de supervision.
  • Des mesures proposées pour le contrôle de la qualité des données.
  • Une proposition financière incluant les honoraires, les frais de transports et les frais de communication ainsi que ceux des enquêteurs. Le projet se réserve le droit de retenir et payer à la DGI 14% comme taxe sur le taux journalier comme le recommande la législation fiscale de la RDC
  • Trois références professionnelles les plus récentes avec adresses Emails, numéros de téléphones pour les raisons de témoignage pour le consultant et chacun des candidats enquêteurs.
  1. PRÉPARATION ET SOUMISSION DES OFFRES

Toutes les propositions doivent être saisies et présentées dans le format suivant :

a) Lettre d’accompagnement :

Une lettre d’accompagnement d’une page signée par le/la consultante. La lettre doit contenir le nom, l’adresse postale, l’adresse électronique, le numéro de téléphone et d’autres coordonnées pertinentes du soumissionnaire.

b) Introduction

Un bref aperçu de la mission tel que compris par le soumissionnaire et un bref énoncé de l’approche technique globale du soumissionnaire.

c) Déclaration de capacité

Contexte et autres informations pertinentes qui qualifient le ou la consultante pour entreprendre une telle mission. Une description de l’expérience avec des projets similaires et en utilisant les techniques spécifiées ci-dessus devrait être fournie. Le soumissionnaire doit également indiquer les noms des enquêteurs et leurs expériences pertinentes (études, participation aux recherches et en fournissant tous les CVs des enquêteurs.

d) Proposition technique détaillée

Un plan détaillé pour l’accomplissement des tâches décrites ci-dessus y compris une description du/des :

  • Plan de mobilisation effective des participants.         
  • Plan de collecte des données et de supervision.         
  • Plan de transcription des enregistrements des entretiens et         
  • Mesures proposées pour le contrôle de la qualité des données.

e) Chronogramme détaillé

Décrivant les principales activités, indiquant les personnes responsables de chaque activité, les dates d’achèvement et un calendrier des produits livrables.

f) Budget et justification budgétaire

Il est demandé un budget détaillé par poste budgétaire dans MS Excel pour réaliser les activités proposées dans le cadre de la proposition technique. Une justification dans un format narratif devrait accompagner le budget pour expliquer comment chaque poste budgétaire a été établi. Le budget inclura (mais n’est pas limité) :

  • Les frais de prestation du consultant.
  • Les frais de prestation pour chaque enquêteur et de mobilisation (enquêteurs).
  • Frais de recherche (reprographie, dictaphone, batterie, journal de terrain, papeterie, etc.).
  • Frais de terrain (Per diem, hébergement, location salles pour réunion préparatoire, pauses – cafés, repas,) pour les enquêteurs + consultant pendant 5 jours).
  • Équipement de protection contre Covid-19 (masques et gel hydroalcoolique).
  • Les coûts de transport (location de véhicule et carburant).
  • Collation/remerciement des participants (5 USD soit l’équivalent Francs Congolais par participant au taux du jour sur le marché local).

NB : Le budget ne devrait pas inclure les frais ni de la formation de l’équipe de l’étude ni de l’atelier d’analyse des données parce que le projet Breakthrough ACTION les prendra en charge.

g) Références :

Au moins trois références professionnelles d’anciens ou actuels clients pour lesquels un travail de revue documentaire ou autre analyse et étude a été effectué, ainsi que leurs adresses mails et numéros de téléphone.

h) Annexes :

Tout document tel qu’un curriculum vitae ou d’autres informations, dont le soumissionnaire pense qu’il pourrait appuyer sa candidature peut être joint en annexe.

i) Longueur de la proposition :

Utiliser une interligne simple, police minimale de 12 points (en Calibri ou Arial) et un maximum de dix (10) pages (sans les annexes). Les budgets devraient être fournis au format Excel.

  1. SOUMISSION DES OFFRES

Les propositions complètes (copie électronique) doivent être soumises au plus tard le 02 mai par courriel à : [email protected] et avec en copies : Cori Fordham à [email protected]  L’objet du mail devra être “Consultant Revue documentaire RAM du GHSA en RDC ».

Breakthrough ACTION se réserve le droit d’ajouter ou de supprimer des informations, ou de modifier le contenu de la présente demande pendant la période de préparation des propositions. Breakthrough ACTION se réserve le droit de modifier la date spécifiée pour la soumission de la proposition. Breakthrough ACTION se réserve le droit de mettre fin à ce processus s’il le souhaite, pour quelque raison que ce soit.

ÉVALUATION DES OFFRES ET SÉLECTION DU CONSULTANT

 Breakthrough ACTION mettra en place une équipe d’examen technique pour évaluer toutes les propositions complètes en fonction des critères suivants :

  Expérience

Expérience globale du consultant (chercheur principal).                   10 points

Expertise et expérience de l’équipe proposée                                     10 points

Qualité des références                                                                               10 points

EXPÉRIENCE TOTALE                                                                                   30 points               

 Proposition Technique

Plan de mobilisation effective des participants                                    10 points               

Plan de collecte des données et de supervision                                   10 points

Mesures proposées pour le contrôle de la qualité des données                      10 points

Chronogramme détaillé                                                                              10 points

PROPOSITION TECHNIQUE TOTALE                                                          40 points

Budget

Exhaustivité du budget                                                                                 15 points

Justification claire du budget (format narratif).                                      15 points

BUDGET TOTAL                                                                                             30 points

TOTAL                                                                                                              100 points

Breakthrough ACTION prévoit d’attribuer le contrat au soumissionnaire qui offre le meilleur rapport qualité-prix, le coût et tous les autres facteurs pris en compte. Breakthrough ACTION se réserve le droit de rejeter toutes les propositions reçues et n’attribuer aucun contrat à la suite de cette demande. Breakthrough Action ne paiera pas ni ne remboursera le consultant pour les propositions soumises. Il est prévu que le contrat soit signé au plus tard le 10 mai Le soumissionnaire retenu doit être en mesure de commencer les travaux dès la signature du contrat. Breakthrough ACTION s’attend à ce que tous les livrables soient soumis au plus tard le 30 juin 2021.