soft-skills-francais

Comment mettre en avant ses softs skills ?

Comment définir les soft skills ?
Les soft skills, soit les compétences non-techniques en français, font référence à des qualités humaines et liées à la personnalité. On fait souvent référence à l’intelligence émotionnelle. On retrouve par exemple l’empathie, l’écoute ou encore l’analyse comme compétences non-techniques.

Être flexible, savoir travailler en équipe, respecter les délais impartis, bien gérer son stress, etc. Les soft skills ou ‘compétences douces’ rythment notre travail et sont de plus en plus recherchées par les recruteurs. C’est donc à vous de prouver que vous disposez de telles compétences. Comment ?

A l’heure où la digitalisation a pris un tournant majeur au sein des entreprises, les soft skills sont loin d’être superflues. Pensez à les valoriser sur votre CV. L’important c’est de leur donner une dimension concrète, d’essayer de leur attribuer un moment et de les quantifier.

En d’autres termes, vous devez être capable de dire quand vous avez acquis vos softs skills et à quelles fins vous les utilisez. N’oubliez pas qu’un CV, tout comme une lettre de motivation, doit être concis, limitez-vous donc à vos compétences majeures et explicitez celles qui sont reprises dans la description de l’offre à laquelle vous postulez. De plus, en précisant préalablement ces compétences, vous préparez déjà votre entretien d’embauche, vous pourrez sans problème, vous valorisez auprès de l’employeur.

La lettre de motivation est un support qui permet d’être davantage précis dans sa présentation. Mais, là encore, votre sélection de soft skills devra être soigneusement réfléchie. Vous pouvez par exemple, utiliser un cas concret pour détailler une de vos compétences en particulier. De quoi vous donner plus de crédit : « J’ai appris telle compétence chez tel employeur et je l’exerce au quotidien dans telles tâches » est plus convaincant qu’un « Je maîtrise telle compétence ».

Élargir son éventail de softs skills

Une soft skill cela se travaille, un trait de personnalité, non. Apprendre à gérer son stress, cela s’apprend. Et cela peut être un véritable atout sur votre CV. Pensez à élargir au maximum votre éventail de compétences de telle sorte que vous puissiez facilement en sélectionner lorsque vous postulerez. Au plus vous en aurez, au plus vous saurez vous décrire et vous valoriser dans votre lettre de motivation ou lors d’une entrevue.

Vous pensez vous connaître ? Vous vous dites teamspirit, ponctuel et flexible ? Ce sont des compétences qui vont à tout le monde. Un bon CV et une bonne lettre de motivation demandent une bonne connaissance de soi. Faites une véritable introspection de vous-même et demandez-vous quels sont vos défauts et vos qualités, votre manière de travailler, etc.

Pour vous aider, vous pouvez demander à vos proches ou à vos collègues. Au fond, ce sont eux les mieux placés pour savoir comment vous vous comporter et la manière dont vous agissez en groupe/en équipe.

Enfin, le tout est de donner à vos soft skills une dimension professionnelle qui pourra être valorisée auprès des recruteurs. Vous pouvez notamment les mettre en évidence via les réseaux sociaux comme Linkedin ou Twitter. Vous pouvez aussi renvoyer à vos créations, à votre contenu, à vos articles, etc, bref tous les endroits où vous vous mettez spontanément en avant et montrez, avant tout, vos qualités humaines.

>> Consultez toutes nos offres d’emploi

image 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Partager
Partager